Trois petits tours et puis s’en va.

Trois petits tours et puis s’en va.

Dimanche 4 octobre 2015. Je suis en bas, j’attends. Je bois nerveusement mon thé. Les escaliers grincent, Papa montre son nez, je lis sur son visage marqué que la nuit a été compliquée. Tu as peu dormi. Entre douleurs et difficultés respiratoires, peu de répit. Nous...